Période de Chômage : règles de calculs & durée d’indemnisation

Il est important de connaitre les règles du chômage et encore plus lorsque l’on s’approche de l’âge de la retraite car il existe des conditions particulières.

Notons toutefois que ces règles changent régulièrement.

Décompte du nombre de jours travaillés :

5 jours par semaine civile pour chaque période d’emploi égale à une semaine civile ;

Pour les périodes d’emploi d’une durée inférieure à la semaine, c’est le nombre de jours travaillés par semaine civile sans pouvoir dépasser 5 jours.

Exemples : un contrat de 4 semaines donne lieu à 20 jours travaillés.

Un contrat de 3 jours donne lieu à 3 jours travaillés.

Attention toutefois car un contrat du lundi au samedi ne donne lieu qu’à 5 jours travaillés (et non 6).

Durée d’indemnisation :

Le principe est simple : la durée d’indemnisation chômage est égale au nombre de jours travaillés précédemment multiplié par 1,4.

Cette multiplication permet de convertir les jours travaillés (5 par semaine) en jours d’allocation (7 par semaine).

Exemple : 100 jours travaillés donnent droit à 140 jours d’indemnisation.

Un plancher et un plafond s’appliquent. Ils dépendent de l’âge du demandeur d’emploi.

La durée minimale d’indemnisation est de 182 jours, soit six mois.

La durée maximale d’indemnisation est de :

  • 730 jours, soit 24 mois, pour les moins de 53 ans (à la fin du contrat de travail),
  • 913 jours, soit 30 mois, si vous avez plus de 53 ans et moins de 55 ans,
  • 1 095 jours, soit 36 mois, si vous avez + 55 ans.

Pour avoir le chômage jusqu’à l’âge du taux plein, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Avoir au moins 62 ans ;
  • Être indemnisé depuis au moins un an ;
  • Justifier au moins de 12 ans d’affiliation à l’Assurance chômage – autrement dit 12 ans de travail salarié ayant donné lieu au versement des contributions d’assurance chômage ;
  • Justifier d’une période d’emploi d’une année continue ou de 2 années discontinues durant les 5 dernières années de travail ;
  • Avoir au moins 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse.

Nos experts sont à votre disposition pour réaliser votre étude retraite avec grande précision.